Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

 

La FRAPNA intervient à tous les âges de la vie et s'adapte aux différents publics qu'elle rencontre :

  • Enfants et personnels de crèche
  • Enfants de la maternelle au CM2
  • Collégiens
  • Lycéens
  • Étudiants, intervention sous forme de cours/conférences/sorties naturalistes
  • Publics en situation de handicap (physique et mental)
  • Enfants dans le cadre de centres de loisirs
  • Grand public (balades, stand animé...)
  • Groupes d'adultes ayant un projet lié à nos thématiques
  • Animateurs de temps de loisirs, éducateurs spécialisés sous forme de formation en éducation à l'environnement
  • Salariés d'entreprises

 

L’éducation à l’environnement pour tous et à tous les âges de la vie est un principe défendu aux niveaux international, national, régional et local.

La stratégie nationale de développement durable (2010-2013) mentionne les bienfaits d’une éducation des citoyens et futurs citoyens aux enjeux du développement durable.

La FRAPNA, dans ses 88 propositions pour l’environnement en Rhône Alpes (2007) soutient l’idée de permettre l’EEDD partout, pour tous et à tous les âges de la vie notamment en développant les actions avec les personnes en situation de handicap, avec les tous petits (crèches) et au sein des entreprises.

La FRAPNA-Rhône travaille dans ce sens car elle est persuadée que l’EEDD est une nécessité pour préserver l’environnement mais que c’est aussi un droit pour tous. D’autre part, les capacités d’actions sont différentes selon l’âge, la profession, le niveau social, les handicaps, il est donc nécessaire de pratiquer une EEDD pour tous afin que chacun puisse agir pour la préservation de l’environnement. La FRAPNA-Rhône réalise ou a réalisé des animations pour des publics différents :

 publics EEDD

Pour les éducateurs à l’environnement, cette diversité de public demande de nombreuses adaptations. En effet, pour qu’une action d’éducation à l’environnement réponde aux objectifs attendus, il faut s’adapter à son public. Plusieurs critères sont à prendre en compte.

Tout d’abord, les animateurs doivent se mettre au niveau des apprenants en utilisant un vocabulaire approprié, en abordant des notions capables d’être comprises et en tenant compte des représentations initiales (c’est-à-dire ce que chacun sait, pense, croit à propos de quelque chose). Par exemple, avec le public familial on utilise le mot "chauve-souris" alors qu’avec un public averti on parle de "chiroptère" on peut, bien sûr, employer ce mot avec une famille mais il est nécessaire de l’expliquer. Avec des tous petits, il est difficile d’avoir une approche conceptuelle, alors que les élèves, à partir du cycle 3 sont en capacité de comprendre la notion de communautés par exemple. L’enjeu de l’adaptation au niveau du public est d’éviter le désintérêt qui peut provenir d’une incompréhension ou d’une animation trop simple.

Les éducateurs doivent s’adapter aux capacités physiques de leur public. En effet, si les apprenants sont en difficulté, ils monopolisent leur attention sur cette difficulté et ne sont plus en capacité d’écoute. Par exemple, les personnes âgées ne peuvent pas beaucoup marcher, ont besoin de pauses et de lieux où ils peuvent s’asseoir. Une personne malvoyante apprécie les activités dans lesquels elle touche, sent, écoute. Un enfant a besoin de courir, se déplacer, ...

Les outils pédagogiques utilisés doivent être également adaptés au public visé par leur contenu et leur forme. Utiliser des images à la place du texte pour les publics ne sachant pas lire, proposer un guide de détermination simplifié pour les enfants alors qu’un guide plus scientifique répondra plus aux attentes d’un public averti.

En répondant au mieux aux besoins et attentes de leurs publics, les animateurs de la FRAPNA-Rhône déclinent les thématiques en plusieurs animations différentes. Une balade sensorielle dans laquelle les enfants cherchent des éléments doux, piquants, ... permet de parler du hérisson avec des enfants de maternelles alors qu’une conférence abordant scientifiquement les critères morphologiques, le cycle de vie, les menaces permet de parler du hérisson avec des étudiants, adultes, ...

 

AGENDA

Avril 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
7
9
10
12
13
14
15
16
17
18
20
21
24
26
27
28
   Suivre sur Facebook